Saut au contenu

Substances chimiques dans l’agriculture

L’agriculture conventionnelle utilise des pesticides pour protéger les végétaux et des engrais pour améliorer leur croissance et leur fertilité. Dans l’agriculture biologique, leur utilisation est fortement restreinte. Pour ces deux types d’agriculture, l’Union européenne (UE) travaille actuellement sur des produits plus sûrs pour les consommateurs.

Les pesticides (aussi connus sous le nom de produits chimiques agricoles) sont des substances utilisées pour protéger les végétaux des nuisibles. Il s’agit notamment des herbicides utilisés pour tuer les mauvaises herbes, des fongicides utilisés pour éliminer les maladies et des insecticides utilisés pour tuer les insectes. Hélas, non seulement ces substances chimiques se débarrassent des indésirables, mais elles peuvent également nuire à notre santé et à l’environnement.

Les pesticides ou les produits phytopharmaceutiques contiennent au moins une substance active et sont utilisés pour:

  • protéger les végétaux des nuisibles et des maladies;
  • influer sur l’étendue de la croissance des végétaux;
  • préserver les produits végétaux;
  • éradiquer les végétaux indésirables ou empêcher leur croissance.

Que fait l’Union européenne (UE)?

L’UE contrôle l’utilisation des pesticides afin de minimiser les risques pour notre santé et l’environnement.

Tous les pesticides contiennent des substances actives qui agissent contre les «nuisibles» ou les végétaux indésirables. Toutes les substances actives actuellement utilisées au sein de l’UE pour un produit phytopharmaceutique donné doivent être approuvées par la Commission européenne afin de garantir qu’elles sont sans danger avant leur commercialisation dans un produit. Les substances doivent être sûres pour la santé humaine et animale ainsi que pour l’environnement.

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) réalise des évaluations des risques sur les pesticides et fournit à la Commission européenne et aux États membres des avis scientifiques au cours du processus de prise de décisions. Des approbations sont ensuite octroyées sur la base de ces évaluations intensives. L’EFSA est l’agence de l’UE responsable en la matière et fournit des informations détaillées sur son site web, lequel est accessible au moyen du lien ci-dessous.

L’ECHA gère la législation sur la classification et l’étiquetage des substances chimiques. La manière dont une substance chimique est évaluée et étiquetée dépend de ses éventuelles propriétés dangereuses.

De nombreuses substances différentes sont utilisées dans l’agriculture moderne. Vous avez certainement déjà entendu parler du glyphosate, l’un des herbicides les plus couramment utilisés pour éliminer les mauvaises herbes. Continuez votre lecture pour connaître les dernières informations relatives à l’évaluation de cette substance.

Qu’en est-il de l’agriculture biologique?

L’une des manières de limiter les émissions de pesticides dans l’environnement et l’exposition des êtres humains consiste à produire des produits biologiques. Dans le cadre de l’agriculture biologique, l’utilisation de pesticides chimiques ainsi que d’engrais synthétiques, d’antibiotiques et d’autres substances est fortement restreinte. Les exploitations biologiques doivent observer quelques règles strictes si elles souhaitent qualifier leurs produits de biologiques.

Les principes importants en matière de traitement des produits biologiques incluent notamment:

  • se conformer à des limites très strictes quant à l’utilisation de substances chimiques agricoles, de pesticides, d’engrais, d’antibiotiques et d’additifs alimentaires;
  • ne pas utiliser d’organismes génétiquement modifiés (OGM);
  • utiliser les ressources disponibles sur place;
  • choisir des espèces animales et végétales qui résistent aux maladies et qui sont adaptées aux conditions locales.

Si vous souhaitez découvrir les mesures prises par l’UE en matière d’agriculture biologique, vous pouvez suivre le lien ci-dessous.

Pour en savoir plus


Route: .live1